Avez-vous tendance à trouver mille et une excuses pour procrastiner ?

  • Je n’ai pas le bon équipement,
  • Je n’ai pas les ressources financières,
  • Je ne peux pas faire autrement (méthode)…

Nous aimons nous lamenter sur notre sort, à nous plaindre de clients qui ne veulent pas payer le prix de notre valeur, de critiquer une société qui marche à contre-courant du soi-disant « bon sens » (qui est le nôtre bien entendu)…

Nous avons depuis le début de l’humanité une ressource inépuisable : notre INGÉNIOSITÉ. C’est grâce à cette ressource que nombre d’INNOVATIONS émergent pour changer le monde.

Chaque semaine, je me trouve du temps pour visionner des vidéos de conférences TED(x). Et voici une intervention d’un français, d’origine indienne, qui vit dans la Silicon Valley, temple de la « High Tech » et des millionnaires.

Vous allez me dire : « Tu parles d’innovations sans financements et tu partages le speech d’un gars qui vit le rêve américain ?« . Détrompez-vous, sa vision va nous aider à comprendre les enjeux du monde actuel et futur.

Le message principal de son intervention : KISS – Keep It Simple S(tupid/exy/?). Un terme que j’affectionne particulièrement. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire pour nous autres photographes ?

1/ Allez à l’essentiel et vendez avant tout cela : Ne cherchez pas à tout prix la sophistication. Limitez-vous aux besoins réels des vos clients (et de vous même). C’est le principe même du modèle économique Low-Cost. C’est également la base de toutes réussites d’entrepreneurs.

La simplicité est la sophistication suprême ~ Leonard de Vinci.

2/ Avancez avec ce que vous avez aujourd’hui, ne revenez pas en arrière et ne vivez pas dans le futur : Pas besoin d’un équipement de marque ou d’une technologie nouvelle. Pas besoin de maintenir un statu quo. Soyons juste plus INGÉNIEUX pour vous adapter aujourd’hui.

Puisque l’on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles ~ James Dean.

3/ Pensez avant tout « POURQUOI » et pas uniquement « PRODUITS » et « SERVICES » : C’est mon « Cheval de Bataille » d’entrepreneur. Nous devons répondre sans cesse à cette question à tous les niveaux. Et plus encore en termes d’INGÉNIOSITÉ marketing :

Les gens n’achètent pas CE QUE vous faites, mais POURQUOI vous le faites. ~ Simon Sinek.

Le monde, la société et le comportement des clients évoluent. Et pour rebondir face à ces bouleversements permanents, nous nous devons d’apprendre à nous adapter vite aux évolutions. Et nous avons heureusement tous à chacun, une ressource inépuisable : notre INGÉNIOSITÉ.

Il existe de nombreuses émissions télévisuelles sur le thème de la cuisine. De nombreuses d’entre-elles sont des concours. Mais d’autres sont plus orientées « entrepreneurs ».

Et dans ce domaine, il y a une référence internationale : Gordon Ramsay. Egalement une version française qui est animée par le chef français Philippe Etchebest.

Pour chacune de ces émissions, les préconisations (recettes) sont les mêmes :

  1. travailler des ingrédients de qualité,
  2. contrôler ses processus/méthodes,
  3. s’adapter aux marchés de clients potentiels/ciblés,
  4. valoriser l’expérience client quoiqu’il arrive…

Et le principal ingrédient qui revient à chaque fois, c’est que nous avons trop tendance à complexifier. Donc pensez K.I.S.S : Faire simple, toujours plus simple et encore plus simple.

L’erreur à surtout éviter ? C’est ce que l’on voit à chaque fois, les cartes à rallonge… Des cartes avec 15 entrées, 10 poissons, 15 viandes, 15 desserts… ~ Philippe Etchebest (TC 1:47).

Je vous invite à visionner ces émissions, car vous allez très certainement comprendre que les conseils apportés à ces entrepreneurs de la restauration trouvent écho dans tous les métiers.

Et les photographes n’y font pas exception, bien au contraire !

C’est l’un des nombreux points que je vous propose d’étudier à l’occasion de ma formation « <a href= »http://planchecontact.com/photographe-version-2017/ »>Photographe Version 2.0.17</a> ».

Geoffrey Moore a écrit un livre intitulé « Sur la ligne de faille : Les Nouveaux Business Models et la création de valeur à l’ère d’Internet« .

Qui vit sur une ligne de faille ne peut ignorer la tectonique des plaques. Il s’agit de forces souterraines qui provoquent des tremblements de terre récurrents, telle l’émergence d’Internet.
~ Geoffrey Moore

Cet ouvrage a été publié en 2000 aux Etats-Unis et voici ci-dessous un extrait de la quatrième de couverture :

Sur la ligne de faille : Les Nouveaux Business Models et la création de valeur à l'ère d'Internet« Le séisme Internet a profondément modifié les Business Models des entreprises. Plus que jamais, elles doivent se concentrer sur leur coeur de métier ../..

Or, les vagues technologiques successives que nous connaissons depuis une vingtaine d’années n’épargnent plus aucun secteur d’activité, et chaque entreprise vit aujourd’hui sous la menace d’un bouleversement total du fonctionnement de ses marchés. ../..

A l’ère d’Internet toutes les priorités changent ou changeront dans très peu de temps. Pour durer, les entreprises doivent impérativement élaborer et mettre en oeuvre de nouveaux Business Models ../.. . »

15 ans après la publication de ce livre, nous pouvons constater que les propos de Geoffrey Moore étaient plus que prémonitoires.

La « Révolution Internet » a créé une série d’effets dominos. De nouveaux usages, de nouvelles manières de travailler, de nouveaux besoins de services, etc.

Parmi les conséquences, l’émergence de besoins inédits et donc l’émergence de solutions – produits et services – innovants. « Uber » n’est qu’un exemple très médiatisé parmi d’autres.

Au point que le PDG du célèbre groupe de publicité Publicis a introduit un nouveau vocabulaire aujourd’hui adopté par tous : « Ubérisation ».

Tout le monde commence à craindre de se faire Uberiser. C’est l’idée qu’on se réveille soudainement en découvrant que son activité historique a disparu… Les (Nos) clients n’ont jamais été aussi désorientés ou inquiets au sujet de leur marque et de leur modèle économique.
~ Maurice Lévy

Nous vivons aujourd’hui en pleine « troisième révolution industrielle« . Une évolution majeure et en profondeur de notre modèle de société. Rien n’est plus et ne sera plus comme avant.

C’est l’un des nombreux points que je vous propose d’étudier à l’occasion de ma formation « <a href= »http://planchecontact.com/photographe-version-2017/ »>Photographe Version 2.0.17</a> ».