Business Plan pour les photographes professionnels

Business Plan Photographe - Trois journées de formation avec des experts et des spécialistes du marketing et la gestion d'entreprise photographiques

Business plan pour les photographes :
qu’est-ce que c’est au juste ?

Beaucoup de photographes deviennent professionnels en complément de leur activité salariée (seconde activité). Aussi, un certain nombre d’entre eux souhaitent faire de la photo leur première source de revenus.

D’autres sont installés depuis plusieurs années et souhaitent développer leur entreprise différemment. Mais comment s’y prendre pour se rassurer financièrement et convaincre les banquiers de cette démarche ?

A chaque situation, c’est une décision lourde de conséquence. Et de nombreuses questions dans lesquels ils ne sont pas très à l’aise se bousculent dans leur tête : financiers, commerciaux, marketings, etc.

  • Combien facturer mes services pour gagner autant ou plus qu’avec mon activité d’aujourd’hui ?
  • Quel montant d’investissements et de trésorerie prévoir pour créer/développer mon entreprise ?
  • Existe-t-il réellement un marché potentiellement aussi important pour que mon activité soit pérenne ?
  • Comment me positionner face à la concurrence de ma localité actuelle ou à venir ?
  • Quels messages de communication et quel budget prévoir pour les actions marketing ?

Ainsi, il existe une méthode dont le résultat est une feuille de route. Un document indispensable pour :

  • Gérer son stress issu des questions sans réponses précises,
  • Convaincre les sources de financement : banques, institutions, investisseurs,
  • Visualiser des objectifs précis, atteignables et motivants…

Car il est important d’évoquer pour toutes les personnes embarquées dans votre aventure entrepreneuriale – et vous en premier chef – la réussite dans leur imaginaire : la confiance en votre projet.

Cette démarche est indispensable et le document qu’il en résulte s’appelle le Business Plan.

Business plan pour les photographes :
pourquoi c’est si important et pour qui ?

Votre projet d’entreprise évoluera en cours de route. Parfois du tout au tout, le fameux « pivot » souvent énoncé dans le monde des startups. Le contraire serait étonnant.

Mais ce qui demeurera immuable, que ce soit dans une grande ou une petite ville, en France ou en Amérique, c’est votre devoir de répondre aux deux questions fondamentales du commerce :

  1. En quoi votre offre répond-elle à une demande réelle?
  2. Comment allez-vous réaliser un bénéfice net en apportant cette valeur ajoutée?

Au-delà de ces réalités économiques s’ajoutent les trois questions essentielles du business plan :

  • Combien d’argent vous faudra-t-il ?
    > vos besoins financiers
  • Sur quels postes les dépenserez-vous ?
    > vos charges
  • Quel retour attendez-vous de cet investissement ?
    > votre rémunération

Car tous projets d’entreprises débutent par un besoin essentiel de financement.

De même qu’une bonne gestion d’une entreprise débute par la maîtrise des fondamentaux de la comptabilité et plus particulièrement les charges.

Et enfin, le point le plus important, comment et combien attendez-vous comme profit de vos activités au sein de votre entreprise.

Ce dernier point concerne aussi bien l’entrepreneur, mais également toutes personnes impliquées directement ou indirectement par ce projet :

  • Votre famille et vos proches,
  • Vos éventuels associés & actionnaires,
  • Vos potentiels collaborateurs et partenaires,
  • Et surtout votre banquier…

Car chacun d’entre-eux veulent légitimement connaître comment vous allez créer de l’argent avec votre activité, à quels moments et surtout quel montant au final.

Et délivrer un business plan réactualisé à chaque étape de vie de votre entreprise sera indispensable. Et encore une fois, tant pour vous-même, que pour chacun de vos interlocuteurs que vous chercherez à convaincre.

Business plan pour les photographes :
programme de la formation

Avec Patrick et Samuel, vous allez construire votre business plan afin qu’il puisse vous conforter dans votre démarche d’entrepreneur.

Mais également convaincre vos éventuels investisseurs, banquiers, experts, partenaires et collaborateurs.

Quel que soit votre idée ou concept d’origine, il se doit d’être présenté avec sérieux et rigueur de pensée sur tous les points suivants:

  • Énoncé de votre vision
  • Vue globale de l’activité qu’importe l’activité
  • Description du « problème »
  • Analyse de la concurrence
  • Comment votre « solution » se démarque
  • Étude de marché
  • Stratégie marketing
  • Disposition opérationnelle
  • Équipe et partenaires stratégiques
  • Projections financières sur 3 ans
  • Tableau de bord et unités de mesure

Ces trois journées de formation seront une suite d’énoncés et d’exercices pratiques guidés par Patrick et Samuel. A l’issu de ce stage, vous serez à même à continuer l’écriture et la mise à jour de votre business plan.

Mais également de maîtriser les clés de la gestion saine d’une entreprise, avec les connaissances fondamentales et indispensables requises par tous les chefs d’entreprise :

  • Construction d’une offre correspondant à un marché local,
  • Définition de tarifs adaptés face à la concurrence,
  • Mise en avant d’une proposition de valeur différenciante,
  • Maîtrise de ses charges fixes et variables,
  • Construction d’une communication et d’un marketing adapté,
  • Développement d’un discours adapté face aux financiers…

Business Plan pour les Photographes :
trois journées constructives avec Patrick Raymond et Samuel Malarik

Patrick Raymond - Business Plan Photographe

Patrick Raymond est un conseil senior spécialisé en stratégie de communication et de marketing basé à New-York.

Il est titulaire d’un MBA (Maîtrise en Administration des Affaires) obtenu en France à l’EDHEC.

Il a collaboré au sein d’agences de publicité et de communication française. Il a également développé la stratégie de communication et de marketing pour de nombreuses entreprises américaines.

Entrepreneur et Inventeur avec sa startup Curvi Inc, Patrick a également cette expérience de la création d’entreprise et de la levée de fonds. Il a également collaboré pour le Huffington Post en tant qu’expert dans le domaine des petites entreprises et des inventeurs.

Aussi, il a également donné ce cours aux étudiants de la prestigieuse université NYU – New York University. Rassurez-vous de suite, même si cette formation est issue de ses cours universitaires, son contenu a été adapté à tous les profils d’entrepreneurs et plus particulièrement les photographes.

Enfin, pour l’anecdote personnelle, Patrick est un ancien collègue de ma toute première expérience professionnelle. En 1998, nous étions salariés au sein de l’agence de publicité DDB, dans le service spécialisé dans la communication et le marketing Web.

Pour en savoir plus sur Patrick Raymond : https://www.linkedin.com/in/patrick-max-raymond/

Pour en savoir plus sur Samuel Malarik : https://www.portraitoupaysage.com/planchecontact/

Une formation qui peut-être prise en charge* par le FAF-CEA ou le FORCO

Cette formation peut faire l’objet d’un financement par le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales (FAF-CEA).

De plus, depuis 2019, PlancheContact a obtenu un accord de subrogation financier avec le FAF-CEA. De ce fait, le FAF-CEA payera directement le centre de formation et vous n’aurez plus à faire l’avance pour être ensuite remboursé.

De ce fait, pour réserver votre place à cette formation, une participation de 150€ seulement seront à régler lors de votre inscription (pas de prise en charge de cette somme par le FAF-CEA).

De plus,  le FAF-CEA pourra vous rembourser jusqu’à 756€ de frais de transport, de restauration et d’hébergement*.

* si vous êtes éligible aux conditions de prise en charge du FAF-CEA, frais annexes (repas, transports, etc.) remboursés sous conditions.

Quand sont prévues les prochaines formations ?

  • PARIS : du 30 janvier au 1er février 2019