Southwest Airlines

Low-cost par Southwest Airlines : « Nous battons la concurrence, pas vous. »

Connaissez-vous la compagnie aérienne américaine Southwest Airlines ? Si vous comptez visiter les États-Unis en avion, en plus d’optimiser votre budget et éviter de voler avec United Airlines, c’est la meilleure compagnie aérienne que j’ai testé chez l’Oncle Sam.

En fait nous pouvons la remercier pour avoir démocratisé le transport aérien. Car c’est cette entreprise qui est à l’origine du concept du low-cost, du moins dans le transport aérien. Les EasyJets, RyanAir, Transavia ou encore EuroWings, ne sont que des copies de Southwest Airlines.

Au-delà des critiques que l’on peut avoir vis-à-vis du concept même de « Low-Cost », essayons de comprendre pourquoi cette entreprise a un modèle économique et de fonctionnement hors du commun.

Le low-cost, un modèle économique inspirant.

  1. Elle opère uniquement un seul modèle le Boeing 737. De ce fait, n’importe quel pilote de la compagnie est capable de piloter n’importe quel avion de la flotte. Idem pour les hôtesses et stewarts qui sont formés à des procédures de sécurité communes.
  2. Elle est championne de l’exploitation. Chaque zinc reste au sol pas plus de 30 minutes entre deux vols. Pour cela, elle a créé entre autre une procédure de prépositionnement des passagers dans l’aérogare, pour fluidifier l’embarquement de ceux qui sont en fond de cabine.
  3. Elle a une tarification au vol point par point et par tronçons. Pas besoin de réserver un aller/retour pour optimiser son budget. Mieux encore, elle est la seule compagnie américaine a inclure à la fois le Wifi et deux bagages en soute gratuits ! C’est simple, pratique et économique !
  4. Elle offre à ses employés une liberté d’action avec pour seul impératif : offrir la meilleure expérience de voyage aux passagers de l’avion. C’est pour cela qu’il n’est pas rare de vivre des mini-shows de l’équipage pour nous indiquer les procédures de sécurité fédérales de manière loufoque !

Le low-cost appliquée aux entreprises photographiques ?

  1. Simpler au maximum : KISS – Keep It as Simple as Stupid ! La complexité des offres crée le doute. Et ensuite à l’attentisme.
  2. Optimiser : Gagner des sous, ce n’est pas forcément vendre plus, mais mieux gérer ses ressources d’équipement, d’équipe et de temps !
  3. Innover : Car face à la compétition, rien ne sert de suivre la tendance et le standard établi. Mais plutôt chercher à créer une différence !
  4. Se faire aimer : Plus notre service sera de qualité et au bon prix, plus le marketing le plus performant et le moins cher sera puissant : le bouche-à-oreille.

Bref, j’adore Southwest Airlines. Une compagnie low-cost dont le logo est un cœur et dont tous passagers qui l’ont expérimenté seront d’accord pour dire que oui, c’est la meilleure compagnie aérienne américaine. Bravo. 🙂

Apprendre à développer du low-cost pour les photographes ?

Car low-cost ne signifie pas forcément mauvaise qualité ou mauvais service. Mais plutôt aller à l’essentiel pour offrir le meilleur tarif. Ce qui conduit à créer de nouveaux marchés potentiels, au-delà des marchés traditionnels.

C’est en partie ce qui est partagé à l’occasion de ma formation pour photographe professionnel « Photographe Entrepreneur » : chercher à s’adapter aux marchés d’aujourd’hui, qui ont évolués et qu’il faille conquérir avec des offres innovantes, en complément des offres traditionnelles. Car il n’y a plus un seul type de marchés, mais de nombreuses catégories et de valeurs de clientèle.

Formation Photographe Entrepreneur