Générations Y et Z (Millenials) : Les clients d’aujourd’hui et de demain pour les photographes

Devenir photographe professionnel au 21ème siècle – Troisième partie

Générations Y et Z : Les clients d'aujourd'hui et de demain pour les photographes

Retrouvez ici les liens vers :

Générations Y et Z : Les clients du présent et du futur pour les photographes

Les générations Y et Z, sont et seront vos clients majoritaires d’aujourd’hui et de demain. Et ils imposent des règles du jeu marketing et commerciales complètement différentes de celles dictées et héritées des précédentes générations, dont les baby-boomers.

Générations Y et Z : Qui sont-ils ?

Bien au-delà des ressources humaines comme décrit dans la vidéo du conférencier québécois Carol Allain, le choc des générations est global et impacte complètement notre société contemporaine.

Les clients issus des générations Y et Z, sont appelés les « digital natives », ceux qui sont nés ou ont grandi avec les nouvelles technologies. Pour eux, préciser « numérique » pour un appareil photo n’a pas de sens, car ils ne connaissent que le numérique et ne savent pas vraiment ce qu’est l’argentique !

Enfin, les jeunes Y et Z sont nés dans la crise économique permanente. Ils n’ont pas connu les fameuses 30 glorieuses et ont surtout été plus éduqués que toutes les autres générations. Autonomes, ils peuvent chercher l’information avant qu’on la leur fournisse.

Générations Y et Z : Pourquoi ces générations sont stratégiques pour les photographes ?

Les photographes souhaitent éduquer leurs clients sur leurs valeurs artistiques, mais également leurs valeurs « marchande ».

Cependant, ils ont de plus en plus de difficulté à « convaincre » et à « transmettre » leurs valeurs auprès de leurs clients potentiels.

Pourquoi ? Posez-vous simplement cette question :

Quel est l’âge moyen de la majorité de vos clients cibles : des futurs mariés, des femmes enceintes, des familles avec jeunes enfants, etc. ?

Vous en conviendrez que ces clients potentiels sont généralement issus des génération Y et Z.

Cependant les valeurs et méthodes que les photographes professionnels emploient pour leurs stratégies marketing et leurs méthodes commerciales sont généralement dites « traditionnelles », héritées de la fameuse génération des « Baby Boomers ».

Générations Y et Z : Leur vendre des fichiers numériques ?

De ce fait, l’un des premiers tabous du monde des photographes professionnels concerne donc la fameuse question des fichiers numériques. Car pour eux, la photo est forcément un fichier numérique qu’ils pourront exploiter à loisir pour différents usages et besoins.

Et aujourd’hui, c’est un non-sens et un mauvais buzz marketing de refuser de vendre des fichiers numériques pour un photographe professionnel.

Historiquement, la vente de fichiers numériques est souvent assimilée à la vente de négatifs. Et les photographes professionnels craignent la disparition de potentielles ventes additionnelles si importantes pour leur chiffre d’affaires et surtout pour leur rentabilité.

Cependant, refuser de telles ventes, c’est comme un poisson qui se mord la queue. Car même si cela choque certains photographes professionnels, la clientèle d’aujourd’hui souhaite avoir des fichiers numériques et trouvera des photographes qui leurs fourniront ce qu’ils souhaitent.

Le principal problème est au niveau de la prestation et de son prix. Car beaucoup de photographes pratiquent des techniques commerciales de la vente additionnelle :

  1. On propose au client un tarif de prise de vue « accessible à leur budget ».
  2. On présente les photos et on propose des produits à forte marge.

Si le client souhaite une image issue de cette prise de vue pourtant déjà facturée, il doit obligatoirement acheter un support, qui souvent est plus élevé que le prix de service de prise de vue

Générations Y et Z : Toutes les marques se transforment, même celles du luxe. Pourquoi ?

La génération Y et le LuxeVoici un extrait du livre « La Génération Y et le Luxe » écrit par Grégory Casper et Darkplanneur.

Déjouant tous les a priori, la génération Y aime et achète du luxe. Mais en retour, elle exige que le luxe se transforme et s’adapte à elle.

Compulsifs et économes, fans et rebelles, classiques mais aussi modernes, ces nouveaux consommateurs sont cruciaux dans l’avenir des secteurs du luxe, de la mode et de la beauté.

Mais comment les comprendre, les conquérir, les fidéliser ?

(…) Nous croyons que la Génération Y n’envisage plus le luxe comme quelque chose d’obligatoirement cher. Elle remet en cause les anciennes définitions et imagine un nouveau luxe.

(…) Nous croyons que la Génération Y exige des marques de luxe un univers 100% premium, à un prix low-cost.

(…) Nous croyons que la Génération Y demande de la transparence aux marques et qu’il est normal pour elle que le luxe puisse à tout moment justifier son statut privilégié.

(…) Nous croyons que le meilleur ami de la Génération Y est son smartphone., ne pas le prendre en compte c’est l’oublier elle.

Les statistiques et les études de marché, comme ce livre pour toutes les industries du luxe, prédisent un avenir sombre pour les entreprises qui ne feront pas évoluer les pratiques marketing et commerciales traditionnelles héritées du passé.

Cependant, avec de nouvelles bases adaptées au présent et préparées pour le futur, en revenant sur les fondamentaux du métier de photographe, de meilleures perspectives pourraient renverser la tendance.

La mission du métier de photographe n’est pas la réalisation et la vente d’un produit/support photographique, mais bien et plus que jamais des services de création d’images et de souvenirs.

Devenir photographe professionnel : Nos formations pour développer votre entreprise

Depuis mai 2005, PlancheContact est force de proposition afin d’aider les photographes à concrétiser leur passion en une activité professionnelle rentable.

Et si vous êtes photographe débutant en recherche de solutions adaptées pour votre progression ou encore un photographe professionnel expérimenté en recherche de solutions face à la crise, je vous recommande ma formation pour photographe professionnel « Photographe Version 2018 ».

Une formation qui peut-être entièrement remboursée par le FAF-CEA, tant au niveau de votre formation, mais également pour vos frais de transport, d’hébergement et de restauration.

Prochaines sessions programmées :

  • jeudi 9 novembre 2017 à Paris – COMPLET (pendant le Salon de la Photo),
  • lundi 13 novembre 2017 à Paris (pendant le Salon de la Photo),
  • mardi 21 novembre 2017 à Lyon,
  • mardi 28 novembre 2017 à Metz.

D’autres sessions peuvent-être organisée sur demande, soyez juste au moins 4 participants à une même date et un même lieu. #GoGoGo !

Formation Photographe Professionnel avec Samuel Malarik - PlancheContact