Qu’est-ce que le FAF-CEA offre pour les formations des photographes professionnels ?

FAF-CEA - Formations pour les photographes professionnels avec PlancheContact

Le FAF-CEA est un fonds d’assurance pour la formation des chefs d’entreprises. Il est financé par les chefs d’entreprises d’activités artisanales sous forme de cotisation annuelle.

Le FAF-CEA a pour mission de financer les formations des photographes professionnels :

  • des chefs d’entreprise exerçant une activité artisanale inscrits au Répertoire des Métiers.
  • de leurs conjoints collaborateurs inscrits au Répertoire des Métiers,
  • de leurs auxiliaires familiaux régulièrement déclarés.

Il existe plusieurs secteurs au sein du FAF-CEA et les photographes dépendent du secteur des Services et Fabrication.

Saviez-vous que les formations des photographes professionnels peuvent être remboursées par le FAF-CEA ?

Les formations des photographes professionnels sont une priorité pour tous ceux qui souhaitent vivre de leur passion photographique. Car celles-ci permettent de gagner rapidement en compétences et de bénéficier immédiatement de retour d’expériences précieuses des formateurs.

C’est surtout essentiel pour tous les photographes professionnels qui doivent aujourd’hui s’adapter rapidement aux nombreuses évolutions de notre monde moderne. Comme le mentionne HSBC lors de sa campagne publicitaire « Dans le futur », « ../.. l’éducation pourrait être votre meilleur investissement. ».

Campagne HSBC - FAF-CEA - Formations des photographes professionnels avec PlancheContact

Cependant, tout investissement nécessite un financement. Et pour toutes les entreprises – et plus particulièrement les structures artisanales – l’argent est un frein à l’action. Cependant, les photographes français peuvent se réjouir, car ils peuvent bénéficier du financement généreux du FAF-CEA.

En effet, toutes les entreprises inscrites à la chambre des métiers cotisent pour la formation professionnelle, y compris les micro-entrepreneurs – ex. auto-entrepreneurs. Et même les photographes sous le régime des droits d’auteur peuvent bénéficier de formations financées, mais par l’AFDAS.

Quels sont les principaux critères de prise en charge ?

1/ Être à jour de ses cotisations

Chaque année, les photographes professionnels inscrits à la chambre des métiers doivent participer financièrement par l’intermédiaire de leur CFE ou par la taxe pour les frais de chambre des métiers.

Attention, il faut qu’au jour de début de la formation professionnelle :

  • MICRO-ENTREPRISE : Avoir déclaré un chiffre d’affaire depuis la création et qu’importe l’ancienneté de votre entreprise.
  • TOUTES AUTRES FORMES JURIDIQUES : Être inscrit à la chambre des métiers depuis au moins un an.

2/ Choisir une formation qui rentre dans les critères du FAF-CEA

Le FAF-CEA définit des critères précis en ce qui concerne les formations financées par celle-ci. Car toutes les formations professionnelles ne sont pas financées par le FAF-CEA.

En complémentarité avec les chambres des métiers, qui également financent des formations, le FAF-CEA finance avant tout des formations dites « métiers ». C’est à dire des formations qui sont directement reliées au métier de photographe pour exemple.

De ce fait, les formations dites « transversales », qui peuvent correspondre à d’autres métiers, ne sont pas acceptées.

Il existe deux types de formations des photographes professionnels principales (à partir du 1er septembre 2017 jusqu’en fin d’année 2017 – nouveaux critères pour 2018 encore non connus) :

  1. Les stages techniques : 100 heures financées par an.
  2. Les stages professionnels : 50 heures financées par an.

Le FAF-CEA peut également participer financièrement à des formations aux stages transversaux : bureautique, internet, logiciels de gestion, langues…

Mais ces formations doivent être prioritairement financées par les chambres des métiers et le FAF-CEA interviendra uniquement en cas de refus de financement de celles-ci. De même que le FAF-CEA peut participer aux frais de préparation au cursus du concours du Meilleur Ouvrier de France.

Aussi, nouveauté à partir du 1er septembre 2017, les formations organisées sur site (c’est à dire au sein de l’entreprise) seront possibles jusqu’à la prise en compte des nouveaux critères qui seront appliqués au 1er janvier 2018. Chose qui n’était pas possible jusque là.

3/ Transmettre une demande de financement auprès du FAF-CEA

Le FAF-CEA demande à ce que chaque stagiaire fasse une demande de financement de sa formation. Pour cela, le dossier devra contenir plusieurs documents dont :

  1. un formulaire de demande de prise en charge complété, tamponné et signé par chaque stagiaire,
  2. un justificatif prouvant le statut juridique du stagiaire (chef d’entreprise, conjoint/associé, etc.),
  3. une convention de formation contenant le programme pédagogique,
  4. un devis complet de frais pédagogiques pour chaque stagiaire édité par le centre de formation,
  5. ainsi que des documents annexes au besoin.

Pour toutes ses formations des photographes professionnels, PlancheContact fournit un dossier complet et personnalisé (facturé 50€ par formation), afin de faciliter les démarches de demandes de financement.

Aussi, nous vous invitons – si ce n’est pas déjà fait – d’ouvrir un compte depuis le site internet du FAF-CEA pour informatiser vos démarches et ainsi obtenir des réponses plus rapides. Pour cela, veuillez vous rendre sur cette section du site du FAF-CEA :

Quels sont les remboursements possibles des formations des photographes professionnels par le FAF-CEA à partir du 1er septembre 2017 jusqu’en fin d’année 2017 ?

Cet été, la commission du FAF-CEA qui se réunit tous les trimestres a décidé d’une mise à jour des conditions de remboursement des frais de formations. Et cela concerne donc trois catégories de frais :

  1. Les frais pédagogiques revalorisés pour certaines catégories.
  2. NOUVEAU : Les frais de transport.
  3. NOUVEAU : Les frais d’hébergement
  4. NOUVEAU : Les frais de restauration.

Frais pédagogiques des formations des photographes professionnels remboursés par le FAF-CEA

Les stages techniques (directement relié à la création/production de photographies) :

  • Nombre d’heures financées : jusqu’à 100 heures par an.
  • Taux horaire maximum : jusqu’à 30€ hors TVA.
  • Durée minimum de stage : 7 heures.

Les stages professionnels (gestion/marketing spécifique au métier de la photographie) :

  • Nombre d’heures financées : jusqu’à 50 heures par an.
  • Taux horaire maximum : jusqu’à 28€ hors TVA.
  • Durée minimum de stage : 7 heures.

Frais de transport des formations des photographes professionnels remboursés par le FAF-CEA

Pour toutes formations organisées à partir du 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2017 (nous n’avons pas encore d’informations sur le prolongement de ces modalités pour l’année 2018), le FAF-CEA remboursera les frais de déplacement depuis l’adresse de l’entreprise du participant jusqu’au lieu de formation.

  • Train : Base du billet SNCF aller/retour en 2ème classe.
  • Avion : Base du billet d’avion aller/retour en classe économique. Plafond de 400€ maximum et valable uniquement si plus de 800km (aller) ou plus de 4h30 de trajet en train. Résidents de la Corse non concernés par ces modalités de distances ou de temps de parcours.

Frais des formations des photographes professionnels d’hébergement remboursés par le FAF-CEA

Comme pour les frais de transport, à partir du 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2017 (à confirmer pour 2018), le FAF-CEA remboursera les frais éventuels d’hébergement.

  • 110€ maximum par nuit pour les stagiaires dont l’entreprise est localisée à plus de 100km de la formation.
  • Prise en charge de la nuit précédant le début de la formation.
  • Pas de prise en charge pour la nuit suivant la dernière journée de formation.
  • Prise en charge de tout type d’hébergement sur justificatif (hôtels, AirBnB, chambre d’hôtes…).

Frais de restauration des formations des photographes professionnels remboursés par le FAF-CEA

Pour toutes formations organisées à partir du 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2017 (nous n’avons pas encore d’informations sur le prolongement de ces modalités pour l’année 2018), le FAF-CEA remboursera les frais de restauration.

  • 18€ maximum par repas : Remboursement du montant réel sur justificatifs bien entendu.

Notes importantes pour les frais de transport, d’hébergement et de restauration :

  • Aucune prise en charge sans frais pédagogiques rattachés.
  • Résidents de la France métropolitaine : Aucune prise en charge pour les stagiaires non résidents en Corse ou dans les DOM-TOM pour une formation dans ces lieux géographiques.
  • Le plafond maximum par formation est de 1500€ et dans la limite du coût pédagogique réglé.

Télécharger les documents officiels du FAF-CEA :

PlancheContact et ses actions de formations des photographes professionnels

Depuis mai 2005, PlancheContact est force de proposition afin d’aider les photographes à concrétiser leur passion en une activité professionnelle rentable.

Et si vous êtes photographe débutant en recherche de solutions adaptées pour votre progression ou encore un photographe professionnel expérimenté en recherche de solutions face à la crise, je vous recommande ma formation pour photographe professionnel « Photographe Version 2018 ».

Une formation qui peut-être entièrement remboursée par le FAF-CEA, tant au niveau de votre formation, mais également pour vos frais de transport, d’hébergement et de restauration.

Prochaines sessions programmées :

  • jeudi 9 novembre 2017 à Paris – COMPLET (pendant le Salon de la Photo),
  • lundi 13 novembre 2017 à Paris (pendant le Salon de la Photo),
  • mardi 21 novembre 2017 à Lyon,
  • mardi 28 novembre 2017 à Metz.

D’autres sessions peuvent-être organisée sur demande, soyez juste au moins 4 participants à une même date et un même lieu. #GoGoGo !

Formation Photographe Professionnel avec Samuel Malarik - PlancheContact